jeudi 28 juin 2018

Les Perles 2018

Les Perles de l'album jeunesse et du roman jeunesse sont des distinctions remises par les bibliothécaires de la Médiathèque et du réseau ainsi que leurs partenaires.

Les Perles sont nommées parmi une sélection d'albums et de romans écrits en langue originale française, parus dans une maison d'édition francophone pendant les deux années civiles précédant la délibération du jury.

Les lauréats des Perles de l'album jeunesse et du roman jeunesse 2018

La retraite de Nénette
Claire Lebourg
L'école des loisirs, 2017

Après avoir passé toute sa vie dans un zoo, il est temps pour Nénette de prendre sa retraite.
Installée dans un petit deux pièces de la capitale, elle profite de l’été pour découvrir sa nouvelle vie. Mais quand vient l’automne, Nénette ressent soudain une grande nostalgie pour sa contrée natale. 
Le mélange de réalisme lié aux lieux que les Parisiens reconnaîtront aisément, et de fantaisie portée par les attitudes et expressions de Nénette impriment à cet album une atmosphère très particulière. Claire Lebourg dessine aux crayons de couleurs, à l’aquarelle, en teintes et touches douces, une sorte de fable douce qui finit bien.

Quelques mots sur l'illustratrice
Après L’École des Arts décoratifs à Strasbourg et une année de DUT édition-librairie, Claire Lebourg a mené à bien un projet de livre de A à Z, La retraite de Nénette
Cette jeune auteure-illustratrice est une admiratrice de Kitty Crowther, Janosh et Benoît Jacques.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter son site.

De la même illustratrice à la bibliothèque Renoir
- Une journée avec Mousse, L'école des loisirs 2015 (J LEB PL)


Robin des graffs
Muriel Zürcher
Thierry Magnier, 2016

Sam et Lilibelle sont deux enfants perdus. Lui a 17 ans et graffe des couples d'animaux la nuit sur les murs de Paris, provoquant la rage des policiers et l'admiration des réseaux sociaux. Elle a 5 ans, un caractère bien trempé et cherche  une famille. 
Lorsqu'ils se croisent Lillibelle, petite fugueuse, choisit Sam et refuse de le quitter. Le voici doublement recherché pour tags interdits et pour enlèvement d'enfant... 
Duo improbable et craquant, pour un roman touffu, sensible et drôle.

Quelques mots sur l'auteure
Muriel Zürcher, née en 1971, est un homo sapiens du XXe siècle non encore fossilisé. Elle a suivi de très sérieuses études puis a exercé un très sérieux métier. 
Un jour, elle a écrit un petit truc de rien du tout. Et hop, les mots, les phrases, les livres… tout s’est enchaÎné ! Depuis, à Aix-les-Bains où elle habite, elle continue d’inventer des histoires. Elle concocte aussi des documentaires et des livres d’activités. Ça lui plaît. 
Pour plus d'informations sur cette auteure, vous pouvez consulter son site.

De la même auteure à la médiathèque
- Il était trop de fois, illustré par Ronan Badel, Thierry Magnier 2016 (A Zur)
- Toile de dragon, illustré par Qu Lan, Picquier 2016 (C CHI ZUR)
- Soléane, Didier jeunesse 2016 (J ZUR S1 ADO)



Sélection Perle de l'album jeunesse 2018

Ogres
Jean Gourounas
Rouergue, 2016

Un monstre s’introduit dans une maison et pourchasse les jeunes habitants dans toutes les pièces pour les manger.
Un album drôle et intelligent où les apparences sont trompeuses, et avec lequel se faire avoir est un vrai plaisir.



Quelques mots sur l'illustrateur
Jean Gourounas est né le 5 mai 1965 à Saint-Étienne où il vit toujours. 
À 18 ans, avec en poche un BEP d’arts graphiques il entre à l’école des Beaux-Arts de Saint-Étienne qu’il quitte deux courtes années plus tard pour débuter une carrière dans la communication et le graphisme.

Du même illustrateur à la médiathèque
- Girafe, Rouergue 2012 (Gou)
- Jenny la cow-boy, Atelier du poisson soluble 2013 (Gou)
- Alors ça mord ?, Atelier du poisson soluble 2015 (Gou)


Petit pois
Sébastien Mourrain, texte de Davide Cali
Actes Sud Junior, 2016

Petit Pois est petit. Très petit ! Il emprunte des chaussures aux poupées et dort dans une boîte d’allumettes. Mais Petit Pois n’est pas en reste : il apprend à nager tout seul dans un lavabo, aime lire des livres qui lui servent aussi de cabane et se passionne pour le dessin. Mais quand il arrive à l’école, tout se complique... 
Un joli album sur la différence et la détermination, dont le héros est un Tom Pouce des temps modernes, évoluant dans un univers miniature et poétique.

Quelques mots sur l'illustrateur
Sébastien Mourrain est né en 1976 à Aubervilliers. 
Il arrive à Lyon où, après un bac économie, il se lance dans des études de dessin à l’École Émile Cohl. Il en sort diplômé en 2000 et poursuit dans l’illustration. 
Il travaille depuis pour l'édition jeunesse, mais aussi pour la presse adulte et enfantine.
Pour plus d'informations sur cet illustrateur, vous pouvez consulter son blog.

Du même illustrateur à la médiathèque
- L'homme à la peau d'ours, texte d'Anne Jonas, Seuil jeunesse 2013 (C ALL GRI)
- Bigoudi, texte de Delphine Perret, Les fourmis rouges 2014 (Per)
- Mr Gershwin : les gratte-ciels de la musique, texte de Susie Morgenstern, Didier jeunesse 2015 (J MOR, livre-CD)


Blanc
Margaux Othats
Magnani, 2017

Une petite fille dessine bien au chaud, chez elle.
En regardant par la fenêtre elle s’aperçoit qu’il neige dehors. La petite dessinatrice cesse son activité et sort pour jouer dans le blanc du paysage (qui est aussi celui du livre). 
Elle fait alors évoluer une simple boule qu’elle roule de pages en pages en une immense boule de neige, laquelle révèle sur son passage tout ce qui se cache sous le sol enneigé...

Quelques mots sur l'illustratrice
Margaux Othats est née en 1989 et a grandit dans les Pyrénées. 
Après un passage par la classe préparatoire à l’école d’art de Bayonne, elle intègre les Arts Décoratifs de Strasbourg dont elle sort diplômée de l’atelier d’illustration en juin 2013.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter son site.


Poto le chien
Andrée Prigent
Didier jeunesse, 2017

La charcutière, l’épicière, le jardinier, le coiffeur hurlent à leur fenêtre : un chien, attaché à un poteau, aboie et réveille tout le quartier ! Seul Marcel n’a pas hurlé et est descendu détacher le chien abandonné. 
Marcel et Poto ne se sont plus quittés… jusqu’à ce que Poto s’échappe par un beau jour de printemps…
Des illustrations travaillées comme des linogravures, aux couleurs vives, la patte d’Andrée Prigent, donnant à chaque tableau profondeur et luminosité.

Quelques mots sur l'illustratrice
Andrée Prigent étudie la peinture et la gravure aux Beaux-arts de Rennes avant de se consacrer au métier d’illustrateur indépendant pour l’édition, la presse et la publicité.
Elle a choisi d’utiliser la linographie pour ses illustrations : chaque page est un tableau expressif, où les couleurs et les cadrages font entrer de plain-pied dans l’histoire.
Andrée Prigent vit actuellement à Rennes.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter son blog.

De la même illustratrice à la médiathèque
- Quatre amis dans la neige, texte de Praline Gay-Para, Didier jeunesse 2011 (C QUA PL)
- Jamais on n'a vu, texte de Jean-François Dumont, Kaléidoscope 2015 (Dum)
- Didoune, Didier jeunesse 2016 (BB)


A pas de loup...
Hervé Pinel, texte de Chrisitine Schneider
Seuil jeunesse, 2017

Une nuit, Claire et Louis déambulent dans la maison de leurs grands-parents. Les enfants vont être peu discrets… Papi qui regarde la télé et Mamie qui bouquine dans son lit se demandent d'où viennent ces drôles de bruits. Est-ce que ce sont les enfants ou bien les autres pensionnaires de la vaste demeure ?
Nous faisons alors la connaissance de Coco le toucan, Grangrosgris l'éléphant, Minouchette la tigresse et Boboa le boa !
Cet album invite ses lecteurs à la frontière du rêve et de la réalité. Avec beaucoup de poésie, il guidera les enfants dans une étonnante épopée fantastique.


Quelques mots sur l'illustrateur
Hervé Pinel a suivi les cours de l’École d'Art du Havre.
Depuis, il se consacre à l'illustration pour la presse, la publicité et l'édition.
Il travaille souvent en collaboration avec sa compagne, Christine Schneider qui écrit pour la jeunesse.

Du même illustrateur à la médiathèque
- Je m'ennuie, texte de Christine Schneider, Albin Michel jeunesse 2004 (Sch)
- Des bobos à gogo, texte de Christine Schneider, Albin Michel jeunesse 2008 (Sch)
- Atlas de la France gourmande, texte de Clara Manelle, Albin Michel 2012 (641.5 PIN)


Le potager d'Alena
Sophie Vissière
Hélium, 2017

« Ce matin, comme tous les matins, pour aller à l’école, je passe avec maman devant un champ en friche… »

Quelle n’est pas la surprise de notre petite narratrice lorsqu’elle retrouve, quelques jours plus tard, ce même champ labouré ! Au fur et à mesure de l’année, on découvre alternativement l’évolution du champ et les gestes d’Alena, l’agricultrice. 
Une mise en page élégante présente les plans larges du potager changeant, et ceux rapprochés du travail d’Alena. Avec un texte délicat, sobre et musical, cet album sensibilise les plus jeunes au travail de la terre.

Quelques mots sur l'illustratrice
Née en 1986, Sophie Vissière a étudié la communication visuelle à Toulouse et à Valence (Espagne).
Aujourd’hui graphiste et illustratrice, elle s’intéresse particulièrement aux différentes techniques d’impression, ainsi qu’à la relation entre la forme du livre et son contenu. 
Elle travaille à Toulouse, où elle partage un atelier avec d’autres auteurs et illustrateurs, et propose régulièrement des ateliers autour du livre.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter son site.


Au fond des bois
Julia Wauters, texte d'Anne Cortey
Sarbacane, 2017

Deux sœurs jouent aux exploratrices au fond du jardin, se racontant qu’elles sont des enfants sauvages. Tandis qu’elles enlèvent leurs chaussures pour marcher pieds nus sur l’herbe mouillée, un monde de sensations s’ouvre à elles : fleurs, couleurs, odeurs. L’instant présent devient démesuré, emplit tout. 
La faim les rappelle un temps à la réalité mais bien vite, la petite, à l’imagination fertile, plonge seule sans plus de retenue « au fond des bois »… Soudain, la peur la saisit : elle s’est perdue !

Quelques mots sur l'illustratrice
Julia Wauters a commencé par étudier l’impression textile et la sérigraphie à l’École Duperré à Paris, puis l’illustration aux arts Décoratifs de Strasbourg.
Elle travaille à Nantes où elle partage un atelier avec d’autres créatifs et mène de front de nombreuses activités artistiques. Elle travaille régulièrement pour l’édition jeunesse (Sarbacane, Albin Michel, Gallimard, Flammarion, Actes Sud, Syros) et pour la publicité, via l’agence Costume 3 pièces.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter son tumblr.

De la même illustratrice à la médiathèque
- Une nuit loin d'ici, Hélium 2011 (500 PL)
- Youk le râleur, texte de François Beaune, Hélium 2014 (Bea)
- Fables : Quand la sagesse vint aux ânes, texte de Pierre Ruaud Amaterra 2015 (C FAB PL)


La complainte de Gecko
Élodie Nouhen, texte de Marie Brignone
Didier jeunesse, 2017

Sur l’île de Bali, dans son banian au tronc géant, vit Gecko le lézard à drôle de peau. Mais ce soir, il n’arrive pas à dormir : c’est à cause de Luciole qui clignote. Si Luciole fait tant de lumière, c’est à cause de Pic-Vert, mais si Pic-Vert tambourine si fort, c’est à cause de Bousier, et si Bousier roule des boules de crotte, c’est à cause de qui ?
Un conte traditionnel balinais revisité par Marie Brignone, qui rappelle que, certes, nous sommes dépendants les uns des autres, mais nous pouvons aussi être solidaires et chercher à comprendre le monde qui nous entoure. 
Pour accompagner ce conte-randonnée rythmé et facile à lire à haute voix, l'illustratrice Élodie Nouhen nous propose des images poétiques et colorées.

Quelques mots sur l'illustratrice
Depuis sa sortie de l’École supérieure d’arts graphiques de Penninghen, Élodie Nouhen explore des domaines très différents dans son atelier de Montreuil : des décors, des tentures, des affiches, des livres pour enfants… Elle aime toucher à tout : elle peint, ajoute, gratte, enlève, colle, mélange du tissu, du métal, des papiers, de la peinture, pour des planches aux couleurs chaudes et aux variations infinies. Sous la matière, l’image se dessine… Intuitive, elle suit la mélodie de l’image à naître, son tempo propre, pour voir ce qui va en surgir. Et ce qui en sort, c’est une mélodie qui va parfois forte et parfois piano, une mélodie pour les yeux.
Élodie Nouhen chine du côté de ses envies de petite fille avec l’obstination et le sérieux d’une grande personne.

Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez consulter sa page Facebook.

De la même illustratrice à la médiathèque
- La grenouille à grande bouche, texte de Francine Vidal, Didier jeunesse 2001 (Vid)
- Thésée et le minotaure, adaptation de Christine Palluy, Milan jeunesse 2007 (C MYT GRE)
- Les plus belles berceuses classiques, Didier jeunesse 2013 (700 PL, livre-CD)


Le prince sauvage et la renarde
Jean-Claude Götting, texte de Jean-Philippe Arrou-Vignod
Gallimard jeunesse, 2017

Dans un royaume lointain vivait un prince qui n'aimait que la chasse. Le roi et la reine, ses parents, l'avaient prénommé Sauvage. 
Un jour qu'il traquait un cerf, sa jambe se prit dans un piège qu'il avait lui-même posé à l'automne. Le prince faillit s'évanouir de rage et de douleur. Allait-il mourir ainsi au plus profond de la forêt ? Quand il rouvrit les yeux, une étrange créature le regardait...
Un conte merveilleux à l'ancienne, réflexion humaniste et ode sensuelle à la nature, porté par l'écriture de Jean-Philippe Arrou-Vignod et l'art de Jean-Claude Götting.


Quelques mots sur l'illustrateur
Jean-Claude Götting est né à Paris en 1963. Après des études aux Arts Appliqués Duperré à Paris, il réalise ses premiers travaux de bande dessinée avec le fanzine PLG puis chez Futuropolis. Crève-cœur, son premier livre de bande dessinée reçoit le prix du meilleur premier album à Angoulême en 1986. 
Par la suite, il se consacre essentiellement à l'illustration de presse et d'édition, ainsi qu'à la peinture. Il réalise de nombreuses couvertures de romans pour divers éditeurs, et notamment les couvertures de l'édition française de la série Harry Potter.
Pour plus d'informations sur cet illustrateur, vous pouvez consulter son site.

Du même illustrateur à la médiathèque
- La Bible pour les tout-petits, texte de Marie-Hélène Delval, Bayard 2002 (220 BIB PL)
- Le perroquet qui comprend tout, texte de François David, Bayard jeunesse 2003 (J DAV PL)
- Le rêve de l'arbre, texte de Christophe Gallaz, Gallimard jeunesse 2008 (Gal)


D'une petite mouche bleue
Mathias Friman
Les fourmis rouges, 2017

Tout commence avec une simple petite mouche bleue, qui croise une grenouille. La grenouille ne fait qu’une bouchée de la petite mouche, et devient… toute bleue. 
Dans ce conte randonnée, on découvre la chaîne alimentaire dans tout ce qu’elle a de plus rude, et de plus drôle. Tout le monde y passe : petits et gros, insectes et mammifères. Chacun devient bleu et finit par se faire manger. 
Cet album d’apparence très classique, aux illustrations réalistes ponctuées d’un beau bleu électrique, tire tout son charme de la chute finale.

Quelques mots sur l'illustrateur
Mathias Friman s’est très récemment reconverti en auteur/illustrateur pour la jeunesse. 
Il a été lauréat en 2015 du concours «des parents, des bébés, un livre», avec Le petit caméléon, un album écrit par Caroline Pellissier.
Pour plus d'informations sur cet illustrateur, vous pouvez consulter sa page Facebook.



Bêtes en devinettes
May Angeli
Éditions des éléphants, 2017

Entre livre d’artiste et livre animé, cet imagier illustré de gravures sur bois invite les plus petits à découvrir les animaux de la ferme. Les images de cet ouvrage présentent sous forme de devinettes l’âne, le cheval, le cochon, l’oie, le canard, la poule, la vache, la chèvre, le mouton, le lapin, le chat et le chien.
Virtuose dans l’art de croquer les animaux, May Angeli propose des gravures sur bois de toute splendeur qui sont un excellent support pour développer le langage, le sens du jeu et de l’observation, et pour éveiller les tout-petits à l’art.


Quelques mots sur l'illustratrice
May Angeli est née le 8 août 1937 à Clichy. 
Après des études à l’École nationale supérieure des arts appliqués, et à l'Académie d'arts graphiques d'Urbino en Italie, elle se consacre à la peinture sur bois et à la création de marionnettes. Elle publie son premier livre pour enfants en 1961 aux éditions La Farandole. Elle a également travaillé pour des films d'animation, des spectacles de marionnettes et le cinéma.
Pour plus d'informations sur cette illustratrice, vous pouvez lire cet article.

De la même illustratrice à la médiathèque
- Le livre de la jungle, texte de Rudyard Kipling, Le Sorbier 2009 (J KIP)
- La nuit des dauphins, Seuil jeunesse 2010 (Ang)
- Des oiseaux, textes de Buffon, Thierry Magnier 2012 (598 BUF)


Sélection Perle du roman jeunesse 2016

Dans l'ourlet de nos jupes
Florence Cadier
Talents hauts, 2017

1914. Lille vit sous le feu des bombardements. Refusant de subir l’occupation allemande sans agir, Adèle, seize ans, s’engage comme infirmière auprès des soldats évacués du front. 
Mais cela ne lui suffit pas et, grâce à son ami Albert, elle intègre le réseau d’espionnage mené par Louise de B. Elle a pour mission de faire passer, cachés dans l’ourlet de ses jupes, de précieux documents aux Anglais et à l’état-major français.

Quelques mots sur l'auteure
Florence Cadier a été journaliste pendant de nombreuses années, en presse écrite puis audiovisuelle. Elle publie son premier livre pour la jeunesse en 1995, puis, de nombreux ouvrages ont suivi. 
Elle anime également des ateliers d'écriture pour enfants et a créé l'association « Mots en vadrouille ».

De la même auteure à la médiathèque
Le carnaval de Marcello, illustré par Elène Usdin, Mila 1999 (A Cad)
- Qui est Laurette ?, Nathan 1999 (J CAD PL)
- L'ombre d'un père, Thierry Magnier 2013 (J CAD ADO)


La fourmi rouge
Émilie Chazerand
Sarbacane, 2017

Vania Strudel a 15 ans, un œil qui part en vrille et une vie qui prend à peu près la même direction. Et ce, à cause de :
- Sa mère, qui est morte quand elle avait huit ans.
- Son père, un taxidermiste farfelu.
- Pierre-Rachid, son pote de toujours, qui risque de ne plus le rester…
- Son ennemie jurée, Charlotte Kramer, la star du lycée.
- Sa rentrée en Seconde, proprement catastrophique.
Pour Vania, c’est clair : l’existence est une succession de vacheries, et elle est condamnée à n’être personne. Une fourmi parmi d’autres. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme, qui lui explique en détail que non, elle n’est pas une banale fourmi noire sans aspérités. Elle serait même plutôt du genre vive, colorée, piquante ! Du genre fourmi rouge…


Quelques mots sur l'auteure
Emilie Chazerand vit près de Strasbourg, où elle a été « trouvée dans un paquet de nouilles » en 1983. Petite, elle dévore les livres. 
Devenue infirmière, elle se met à écrire des chroniques pour leshistoiressansfin.com et peu à peu, les livres reprennent la première place dans sa vie… avec sa toute petite fille et ses trois chiens, ou inversement.
Pour plus d'informations sur cette auteure, vous pouvez consulter son site.

De la même auteure à la médiathèque
- Jean-Jean à l'envers, illustré par Aurélie Guillerey, Sarbacane 2016 (A Cha)
L'ours qui ne rentrait plus dans son slip, illustré par Félix Rousseau, Benjamins média 2017 (A Cha, livre-CD)
- Un frère en bocal, illustré par Aurélie Guillerey, Benjamins média 2013 (J CHA PL, livre-CD) 


La petit romancière, la star et l'assassin
Caroline Solé
Albin Michel-jeunesse, 2017

Cheyenne, quinze ans, passe ses journées enfermée dans sa chambre à épier sa célèbre voisine : une jeune star de cinéma. Sa vie bascule lorsqu'un enfant disparaît et que la police mène l'enquête...La petite romancière, la star et l'assassin est le récit de trois interrogatoires. Trois destins croisés : une adolescente farouche qui s'interroge sur le sens de l'existence, un marginal au comportement suspect et une actrice précoce qui révèle les coulisses de sa célébrité.

Quelques mots sur l'auteure
Née à la fin du XXème siècle, sous un climat tempéré.
Bonne constitution. Mauvaise mémoire.
Enfance au clair de lune. Adolescence troublée.
Texture : papier. Voyage : intérieur.
Des origines aux antipodes (Calais – Le Caire), escapades londoniennes, vie parisienne dans différents écosystèmes (université, mairie, journalisme).
Caroline Solé aime raconter la vie de personnages en marge, en quête de liberté.
Pour plus d'informations sur cette auteure, vous pouvez consulter son site.

De la même auteure à la médiathèque
- La pyramide des besoins humains, L'école des Loisirs 2015 (J SOL ADO)


Le projet Starpoint, Tome 1 : La fille aux cheveux rouges
Marie-Lorna Vaconsin
La belle colère, 2017

Pythagore, 15 ans, fils d’une professeure de maths et d’un chercheur dans le coma, est le meilleur ami, depuis des lustres, de la belle Louise, fille du concierge du lycée. Ils sont inséparables, partagent tout et n’ont aucun secret l’un pour l’autre.
Cette année, Pythagore rate la rentrée. Deux semaines plus tard, il revient plus ou moins en forme et a l’impression d’avoir été absent pendant de longs mois : Louise n’est plus la même, elle l’évite et passe son temps avec une nouvelle qu’il n’avait jamais vue. Cheveux rouges, look improbable et charme indéniable : il s’agit de la mystérieuse Foresta Erivan.
Distantes, souvent en retard en classe, essoufflées et manifestement la tête ailleurs, les deux nouvelles amies intriguent le jeune homme. Il est clairement exclu et ne comprend pas pourquoi.
Hésitant entre la curiosité et la résignation, Pythagore tente de reprendre sa vie de lycéen et de combler son retard. Jusqu’au jour où la fameuse fille aux cheveux rouges vient lui demander de l’aide : Louise est coincée et en danger dans l’autre monde…

Quelques mots sur l'auteure
Marie-Lorna Vaconsin est comédienne. Cette ancienne élève du cours Simon a notamment joué dans La Fête des voisins, La Fille du 14 Juillet... 
Restauratrice, elle tient avec sa sœur Florence deux charmants bistrots, un italien (La Bocca della Verita) et un japonais (Blueberry), en plein cœur du VIe arrondissement parisien. 
Elle est l'auteur de Le monde des possibles et Le projet Starpoint.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire