mardi 21 mai 2019

Sélection pour le prix du roman jeunesse E.Leclerc 2019


Vivant
Roland Fuentès
Syros, 2018

Sept étudiants passent leurs vacances ensemble. L’un d’eux invite un nouvel ami, inconnu du groupe, Elias, qui cristallise aussitôt tous les regards.
Nul n’aurait pu prévoir que le séjour entre potes qui s’annonçait si bien — sport, révisions, détente – tournerait en un combat à la vie, à la mort. À moins que la haine de « l’autre » n’ait été là, en germe, dès le premier instant.
Un roman qui nous happe, au rythme d'une course-poursuite effrénée.

Quelques mots sur l'auteur Roland Fuentès :
Né à Oran en 1971, Roland Fuentès a enseigné l’allemand à mi-temps pendant dix ans, employant l’autre partie de son temps à écrire des nouvelles et des romans, d’abord pour adultes – entre autres Douze Mètres Cubes de littérature (éd. du Rocher, 2003, prix Prométhée de la nouvelle), La Bresse dans les pédales (Nykta, 2005), Le Passeur d’éternité (Les 400 coups, 2007) – puis pour la jeunesse.

Du même auteur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Charlepogne et Poilenfrac, illustrations d'Olivier Tallec, Le Baron perché (J FUE, roman illustré)
- Un amour sur mesure, Nathan jeunesse (J FUE PL)
- La citadelle de glace, Syros (J FUE)


Marie et Bronia, le pacte des sœurs
Natacha Henry
Albin Michel, 2017

À la mort de leur mère, Bronia et Marie sont dévastées. Bronia prend sa petite sœur sous son aile et les deux sœurs grandissent habitées par le même rêve : étudier pour devenir « quelqu’un ». Mais en tant que femmes, les portes des universités polonaises leurs sont fermées. Elles vont alors faire un pacte : Bronia part la première faire des études de médecine à Paris, et, une fois installée, elle fera venir Marie pour que celle-ci puisse étudier à son tour.
L’effervescence des années étudiantes, les premières amours et les kilomètres n’affaibliront en rien le lien inébranlable qui les unit. Ensemble, elles traverseront toutes les épreuves et parviendront jusqu’au bout de leurs rêves et même au-delà de ce qu’elles avaient espéré. L’une deviendra Marie Curie, l’autre l’une des premières gynécologues femme au monde.

Quelques mots sur l'auteur Natacha Henry :
Natacha Henry, née en 1968, est une essayiste, historienne et journaliste franco-britannique. Diplômée de la London School of Economics et de Paris IV Sorbonne, elle travaille sur le sexisme dans la culture populaire.
Elle s’est inspirée de sa biographie Les Sœurs Savantes (Librairie Vuibert) primée en 2016 pour écrire Marie et Bronia, le pacte des sœurs, son premier roman ado.


Héros, tome 1 : Le réveil
Benoît Minville
Sarbacane, 2018

Ils grandissent au pied du Morvan, entre ville et village. Matéo, diamant à l’oreille, Richard, la tête rentrée dans les épaules, et l’inénarrable, intarissable, insupportable José, duvet au menton et hygiène douteuse.
Leur passion : la légendaire BD Héros, dont ils attendent chaque mois le nouveau numéro. Leur rêve : éditer un jour leur propre série, inspirée de cet univers fascinant et occulte qui domine les records de ventes. Après tout, la série a bien été créée dans leur région, il y a plus de 80 ans : alors, pourquoi pas eux ?
Mais un soir, alors qu’ils planchent dans leur Q.G., un homme apparaît comme par magie, blessé à mort ; juste avant de s’effondrer, tend à Richard une étrange fiole… une fiole dont le contenu vibre et scintille, comme s’il était vivant.

Quelques mots sur l'auteur Benoît Minville :
Benoit Minville est né en 1978 à Paris et vit à Sartrouville.
Il doit à sa mère libraire de lui avoir inoculé le doux virus : il est entré en librairie pour un été et y est toujours, treize ans plus tard. C’est un lecteur passionné de tout roman qui transporte une énergie, de Dumas à Pennac, de Ellroy à Lansdale, de Twain à Axl Cendres.
Une devise : ROCK AND READ !

Du même auteur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Je suis sa fille, Sarbacane (J MIN ADO)


Il n'est si longue nuit
Béatrice Nicodème
Gulf Stream, 2018

Sophie, Hugo, Magda, Jonas, Otto, Franz…
Ils sont jeunes, ils aiment la vie, ils ont le cœur plein de rêves. Hugo aime Magda, Sophie aime Otto, Franz ne vit que pour son piano, Jonas veut aider à bâtir un monde meilleur.
Le rêve d’Adolf Hitler est tout autre : il veut créer un empire qui dominera le monde pendant mille ans. Un empire dans lequel les hommes seront forts et inflexibles, les femmes soumises et fertiles. Dans lequel il n’y aura ni Juifs, ni communistes, ni homosexuels, ni malades. Ceux qui n’ont pas leur place dans ce Reich millénaire seront éliminés un par un jusqu’au dernier.
Comme tant d’autres ailleurs en Europe, dans le Berlin de 1940 ces jeunes doivent eux aussi choisir leur camp, hantés par ces questions que tous se posent : « Ai-je raison d’agir ainsi ? », « La lumière reviendra-t-elle un jour ? ».
Un roman choral bouleversant donnant une voix à cette jeunesse allemande souvent oubliée.

Quelques mots sur l'auteur Béatrice Nicodème :
Sa passion pour le roman policier est née il y a bien longtemps avec la lecture d’une des aventures de Sherlock Holmes, Le Chien des Baskerville, et s’est concrétisée par un premier roman en 1987. Dix ans plus tard, après avoir exercé pendant quinze ans le métier de maquettiste, elle a décidé de se consacrer totalement à l'écriture.
Ses romans policiers pour adultes privilégient les intrigues psychologiques chargées d’atmosphère, dans lesquelles passé et présent sont souvent intimement liés. Le passé a la part belle également dans ses romans historiques, genre auquel elle se consacre de plus en plus.
Ses récits pour la jeunesse s’adressent aussi bien aux très jeunes lecteurs qu’aux adolescents, avec des intrigues qui se déroulent tantôt aujourd’hui tantôt dans un passé plus ou moins lointain.

Du même auteur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Futékati, Gulf Stream (J NIC F1 PL)
- Un détective aux pattes de velours, Le livre de poche jeunesse (J NIC)
- L'anneau de Claddagh, Gulf Stream (J NIC A1 ADO)


Les quatre gars
Claire Renaud
Sarbacane, 2018

Dans la famille, on est quatre gars – et des gars pas très cordiaux. Il y a mon papi, mon père, mon grand frère Yves et moi, 9 ans, Louis. On vit à Noirmoutier – on récolte du sel et on le vend sur le marché. La mer nous sale, nous nourrit, nous apaise et nous éblouit.
Chez nous, ça ne parle pas, ça rit peu. Il faut dire que les femmes sont parties une à une. Depuis, Papa vit comme un bernard-l’ermite dans sa coquille. Papi parle au fantôme de mamie quand il veut un avis sur la cuisson des crêpes. Yves, lui, est accro à la muscu.
Et moi ? Moi, j’aimerais bien croire que cette vie, on peut faire mieux que presque la vivre.

Quelques mots sur l'auteur Claire Renaud :
Claire Renaud est née à Paris. Après des études de philosophie, elle est devenue éditrice jeunesse chez Fleurus. Et elle s’est mise à écrire pour les enfants (Victor et Philomène, L’École des Loisirs, 2012) et pour les adultes (Déboutonnage, Stock, 2010).
Elle aime la poésie de Baudelaire, ses filles, les films de Claude Sautet, le chocolat Côte d'or au lait, son amoureux, le tennis, les bains de mer, les romans d'Erri de Luca, d'Olivier Adam et de Nancy Huston, ses parents, le steak tartare, les chansons de Vincent Delerm, l'odeur d'une certaine herbe dans les dunes dont elle ignore le nom, la voile, le Saint-Joseph, les polars de Fred Vargas, ses frères, faire de la rosalie.

Du même auteur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Perrine n'aime pas la cantine, Fleurus (J REN PL)
- Victor et Philomène, L'école des loisirs (J REN)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire