mardi 19 juin 2018

Mets ton livre en boîte, édition 2018

Projet "Mets ton livre en boîte"
par les Accueils de Loisirs
 


Une histoire : une aventure … un voyage ... un rêve … autant de sensations suggérées
par la lecture.
… et si l’on pouvait poursuivre le plaisir ? Faire « vivre » le livre, le transformer, y ajouter nos émotions ...

Ainsi le projet « Mets ton livre en boîte » est né, il y a de nombreuses années.

Inspirés par un album jeunesse choisi parmi la sélection de la Perle de l'album jeunesse de Rueil-Malmaison 2018, les enfants d’accueils de loisirs maternels et élémentaires de la ville reproduisent une scène particulière ou le thème général de l’histoire en trois dimensions, dans une boîte.

Cliquez sur la photo pour découvrir les boîtes plus en détail

lundi 18 juin 2018

Petite Pause lectures et dessins du 6 juin 2018

Après la lecture de plusieurs livres, Catherine a proposé un atelier autour du reflet en s'inspirant des illustrations de l'album Le long d'un reflet.

DES LECTURES... 




Le long d'un reflet de Shinsaku Fujita aux éditions Nobi Nobi !. 
Un frère et sa sœur se promènent le long d'un canal. Ils découvrent le jeu de miroir que réalise la surface de l'eau. Couleurs, ondulations, frémissements, traces laissées par des canards..... quelles merveilles surprenantes ! Mais la nuit tombe, il faut rentrer, une surprise les attend aussi à la maison... 
Retournez le livre, c'est aussi renversant ! 





Retrouve-moi ! d'Anthony Browne aux éditions Kaléidoscope. 
Anthony Browne, célèbre auteur/illustrateur, joue toujours avec nous. Dans cet album, c'est au tour du jeu de cache-cache avec Poppy et Cyril. 
Il faut se consoler de la disparition de Goldie, le chien de la famille. Un jeu dans les bois fera le plus grand bien ! Mais dans les bois, les formes sont trompeuses et les bruits deviennent vite inquiétants. Faut-il vraiment avoir peur ? 
J'encourage les peureux à découvrir la fin de l'histoire... ils ne seront pas déçus. 



Le poisson perroquet d'Amana Sthers, illustré par Magali Le Huche aux éditions Nathan. 
Beaucoup d'humour dans cet album qui peut aussi, c'est selon, rapidement agacer. Voyez plutôt : un minuscule poisson fluo sème le trouble dans les profondeurs de la mer en répétant à tout va les dernières paroles prononcées à ses côtés. 
Comentutapel, c'est son nom, devient l'ennemi n°1 de toute la population sous-marine, jusqu'au jour où un requin, exaspéré, le gobe tout rond. Hélas, cela ne suffit pas pour faire taire le malin, qui, du fond de l'estomac du requin, continue à jouer au perroquet. Si le requin ne veut pas devenir fou, il faut absolument trouver le moyen de s'en débarrasser... 



Oh, hé, ma tête ! de Shinsuke Yoshitake aux éditions Kaléidoscope. 
On ne peut jamais rester tranquille, il faut toujours qu'un parent nous attrape pour prendre un bain, quelle idée ! Surtout si, en nous déshabillant, il nous coince la tête dans le tee-shirt. 
On rit aux jolis dessins tout en rondeur du petit garçon à la tête de tee-shirt. Ce qui pourrait être dramatique ne l'est pas ici. Ce petit garçon se démène pour trouver une solution à cette drôle de situation. Il imagine même pouvoir vivre avec ! 
C'est amusant de se remémorer ce que tous, nous avons vécu. Moment désagréable qui peut se transformer en jeu, être caché, voir à travers un tissu... quelle expérience ! 




Le magicien, etc. de Vincent Pianina aux éditions Thierry Magnier. 
C'est avec beaucoup d'humour, que nous vérifions ici l'expression « l'habit ne fait pas le moine ». 
L'auteur nous présente un personnage défini par son physique comme un magicien. Mais, par un effet d'accumulation d’accessoires au fil des pages, l'identité du personnage devient complètement loufoque ! Il suffisait peut-être de lui demander, tout simplement. 
Une histoire drôle, colorée de tons vifs sans être lourde. 





ET DES DESSINS : 

BRAVO et MERCI à Fleur, Louise, Raphaël, Tesnin, Sara, Lucie, Chloé, Marwan, Elvire, Gladys, Elise et Eloi pour leur participation.

Cliquez sur la photo pour découvrir les dessins des enfants

mercredi 13 juin 2018

Les trois mots de Flore Vesco, lauréate du Prix Gavroche 2018

Chers lecteurs, 

J’adore les mots, vous le savez. Mais pour une fois, je vais me rationner. Et pour ce petit discours de remerciement, je vais me limiter à trois mots seulement. 

Mot n°1 : BRAVO !
Bravo à vous qui avez joué le jeu et lu tous les romans de la sélection. Bravo pour votre engagement dans ce Prix Gavroche, votre rigueur, votre intérêt. 

Mot n°2 : MERCI !
Merci d’avoir voté pour moi, je suis très touchée que les aventures de mon Louis Pasteur vous aient plu. Merci également à tous les lecteurs que j’ai eu la chance de rencontrer en mars, c’était un tel plaisir d’échanger avec vous ! Et si vous le pouvez, chers lecteurs, profitez-en pour remercier les bibliothécaires et les professeurs qui vous ont accompagnés pendant cette année pour participer à ce prix, ils le méritent eux aussi ! 

Mot n°3 : A BIENTÔT ! (oui, bon, je sais, ça compte pour deux mots. Ça va, hein, on va pas pinailler !) 
A bientôt au détour de nouvelles pages, car j’espère que vous ne comptez pas vous arrêter en si bon chemin, et que vous continuerez à découvrir plein d’autres histoires palpitantes, dans le cadre de prix littéraires, ou au gré de vos envies. 

Et voilà ! 
Comme vous le voyez, j’ai fait de gros efforts, je n’ajouterai pas plein d’autres beaux mots scientifiques et compliqués, comme je les adore... Je ne vous dirai donc pas que recevoir ce prix a stimulé mes nerfs vasomoteurs du grand sympathique, chatouillé agréablement mon système limbique, et encouragé mes vésicules présynaptiques à libérer de grandes quantités d’endorphine. Non. J’ai décidé de faire simple et court, c’est mieux.

samedi 2 juin 2018

Prix des Incorruptibles : Sélection CE2/CM1

Chaque année, la médiathèque s'associe aux écoles de Rueil-Malmaison pour participer au Prix des Incorruptibles.

Sélection CE2/CM1 2017/2018

Fourmidable 
Jo Hoestlandt
Thierry Magnier, 2016

La fourmi noire 68 est une fourmi comme les autres, elle ne déroge pas aux règles de vie de la fourmilière et part chaque matin au travail derrière la fourmi 67, devant la fourmi 69. Un jour, suivant les ordres, elle ramène un puceron qu’elle surnomme Bouda. 
Peu à peu un sentiment l’envahit, étrange, une sensation qu’elle n’a jamais éprouvée. Une amitié naît entre Bouda et 68 et, bientôt, de conversations en bavardages, 68 s’interroge sur le sens de la vie, une envie d’ailleurs l’envahit.
A l'école Pasteur, les élèves de CM1 de Mme.Hergault ont voté pour ce livre.



Le bureau des poids et des mesures 
Anne-Gaëlle Balpe, illustrations de Vincent Mahé
Milan Jeunesse, 2016

Un jour, alors que son fils rentre de l’école avec « le sourire à l’envers » et qu’il ne sait pas exprimer sa colère, Marcel Gramme trouve tout cela très imprécis. 
Alors père et fils décident d’inventer des instruments permettant de mesurer les sentiments…



Le garçon qui parlait avec les mains 
Sandrine Beau, illustrations de Gwenaëlle Doumont
Alice Jeunesse, 2015

Un nouvel élève arrive dans la classe de Victoria. Surprise : il est espagnol ! Autre surprise : il ne parle pas car il est sourd. Enfin si, il parle, mais la langue des signes. Il s'appelle Manolo et a de très beaux yeux. Les deux enfants deviennent immédiatement complices et communiquent par un mélange de signes, de mots articulés et de gestes. 
Après quelques semaines, un parent d'élève de la classe annonce à la maman de Victoria qu'une pétition est en train d'être signée pour que Manolo soit envoyé dans un centre spécialisé.
A l'école Pasteur, les élèves de CM1 de Mme.Jartoux ont voté pour ce livre.



Le peintre qui changea le monde 
Hubert Ben Kemoun, illustrations de Justine Brax
Albin Michel Jeunesse

Il y a très longtemps, les animaux étaient gris comme un dimanche de pluie. Un peintre avait alors créé pour eux des parures colorées, à rayures, à taches... Boniface Lazuli, son fils, a pris sa suite, redonnant éclats aux robes et aux pelages. La vie se déroulait paisiblement, dans sa maison au pied du Kilimandjaro. 
Un jour, la belle Lucina arrive. Peut-il faire son portrait ? Le peintre refuse : il ne peint jamais ce genre de tableaux. Mais n'est-ce pas lassant de peindre toujours la même chose ? Ces questions et la présence de Lucina troublent le peintre.
A l'école Tuck-Stell, les élèves de CE2 de Mme.Ladurée ont voté pour ce livre.
A l'école Jules Ferry, les élèves de CM1 de Mme.Potié ont voté pour ce livre.




Nina 
Alice Bière-Haquet, illustrations de Bruno Liance
Gallimard Jeunesse, 2015

Nina Simone raconte à sa fille Lisa, qui ne trouve pas le sommeil, une anecdote qui remonte à sa jeunesse. Lors de son premier concert, alors petite fille, elle refuse de jouer quand ses parents sont priés d'aller s'asseoir au fond de la salle.
A l'école Tuck-Stell, les élèves de CE2 de Mme.Keuvreux ont voté pour ce livre.




Sequoia 
Régine Joséphine, illustrations de Julie Grugeaux
Mazurka, 2014

Aux premiers temps du monde, sur une terre encore sauvage... les Arbres et les Hommes marchaient ensemble. 
Mais un soir l'orage éclata dans le cœur des Hommes. Pourtant, l’amitié nouée entre les arbres et les Hommes ne sera pas oubliée...

lundi 28 mai 2018

Jeux d'art : Matisse

Dans le cadre de l'atelier Jeux d'art, plusieurs enfants ont (re)découvert le peintre Henri Matisse. Voici leurs créations :

Cliquez sur la photo pour découvrir les travaux des enfants

jeudi 24 mai 2018

Coups de cœur #4

Blancs comme neige 
Rémi Courgeon 
Milan, 2013

A partir de 4 ans 

Igor, Achille, Magnus, Léopold, Ronaldo, Hubert et Clovis sont sept louveteaux noirs de la tête aux pattes. Cette ressemblance pose problème à leur mère qui est incapable de les différencier les uns des autres. Les sept frères vont trouver une solution plutôt inattendue à ce petit souci. 

Comme à son habitude, Rémi Courgeon enchante le lecteur avec cette petite histoire pleine de malice. Par ci par là, quelques détails de contes classiques sont amenés avec beaucoup d’humour. 
Les bêtises peuvent parfois avoir du bon ! 

Album conseillé par Violette



Georges le dragon et Jules le chevalier agaçant 
Geoffroy de Pennart 
Ecole des loisirs (Lutin poche), 2013 
Pen (réserver ce livre) 
Pen (réserver ce livre) 

A partir de 4 ans 

Maudit soit le jour où cet imbécile a franchi les frontières du royaume ! Aujourd’hui, c’est le pompon, la princesse a le culot de me demander si je peux les emmener faire un tour ! TOUS LES DEUX ! Plutôt mourir que de les entendre se bécoter sur mon dos ! Mourir, peut-être pas, mais s’en aller, changer de vie, certainement ! 

Le bon vieux dragon Georges, qui ne peut absolument rien refuser à sa princesse chérie, se voit contraint d’accompagner le chevalier Jules au volcan Boum-Boum. Le voilà embarqué dans une chasse au trésor avec le chevalier sur le dos. 

Georges est de retour. Le dragon sympathique de Geoffroy de Pennart revient avec autant d’humour et de mauvaise foi que dans le premier album. 
Ces deux nouveaux albums sont menés tambour battant. Georges est toujours aussi amoureux de sa princesse et ne supporte toujours pas Jules le chevalier. 

Albums conseillés par Marine