jeudi 23 mai 2019

Petite Pause Lectures & Dessins du mois de mai 2019

DES LECTURES...

Présentation des 8 livres de la Sélection du Prix de l'Illustration Jeunesse de la ville de Rueil-Malmaison qui sera décerné lors du Salon du Livre Jeunesse, samedi 25 mai.

New York le jour & la nuit d'Aurélie Pollet & Vincent Bergier aux éditions L'Agrume.
En alternant des pages translucides bleu nuit sur des pages dessinées sur fond blanc, le livre joue sur le rythme jour-nuit et par ce procédé, nous fait visiter New York !
Dans ce livre-jeu, Sandy le chat et Francky l'écureuil seront nos guides. Sandy visite la nuit et sans doute ne voyant pas très bien, s'amuse à se tromper sur tout ce qu'elle voit. On tourne la page et Francky en plein jour, rétablit la réalité.
L'album est bien réalisé, c'est magique de voir que Superman la nuit se transforme en ouvrier le jour !


Train de nuit de Rodolphe & Louis Alloing aux éditions Abc melody.
Comme dans un conte fantastique, une petite fille va vivre un épisode incroyable. Marie part en vacances et prend le train de nuit avec son papa. Jusque-là rien d'anormal mais brusquement le train s'arrête en pleine forêt. Marie ose descendre et va rencontrer les fameux lutins des bois... De retour dans le train, personne ne veut la croire. Alors, cela s'est-il réellement passé ?...
Pour illustrer l'histoire, Louis Alloing recréé une ambiance début XXème siècle en Amérique. Le train ressemble fortement au modèle des wagons Pullman et sa locomotive Union Pacific Steam de 1920. Recherchez sur internet, vous verrez ! L'intérieur est tout de bois, assez chic et le contrôleur sans appareil moderne à la main. L'ensemble donne un air gentiment désuet assez sympathique.




À travers de Tom Haugomat aux éditions Thierry Magnier.
Toute une vie va défiler dans ce livre très dense. Dans la couverture unie bleue, on aperçoit un paysage coloré de quatre tons, à travers une découpe en forme de paire de jumelles. L'auteur nous donne le code de lecture de l'album, regarder à travers quelque chose.
Si nous sommes entrés dans le livre par notre regard de lecteur, une fois à l'intérieur, nous suivrons celui du personnage. Expérience graphique, utilisant uniquement l'image où le point de vue est exposé page de gauche, dans un moment précis, daté et localisé. Nous découvrons dans la page de droite ce qu'il regarde, et cela depuis sa naissance en 1956 en Alaska.
Ancré dans notre histoire contemporaine, avec beaucoup de références réelles, nous rencontrons dans ce livre, un petit d' homme qui grandit, s’épanouit et vivra une passion pour la conquête de l'espace...On ne reste pas indifférent à toutes les émotions que nous offre cette vie. Captivant.


Big Bang Pop ! de Claire Cantais aux éditions de l'atelier du poisson soluble.
C'est l'émergence de l'univers, l'histoire de la Terre et de l'Homme racontée pour un jeune enfant qui apparaît à la fin du livre, courant sur une plage, un ballon à la main. Les illustrations sont en papier découpé d'une grande finesse, pleine page et en grand format. Les couleurs sont douces et variées, donnant à chaque chapitre une atmosphère particulière.
Raconter aussi simplement et magnifiquement, la théorie du big bang est un défi que Claire Cantais réussit parfaitement. C'est un premier documentaire qui encouragera certainement les plus grands lecteurs à s'informer plus précisément sur le sujet. Pour les plus jeunes, c'est une belle façon de découvrir le monde...


Rosie Pink, texte de Didier Lévy, illustrations de Liza Zordan aux éditions Sarbacane.
Horace Pink est un jardinier passionné par les roses. Stricte et sévère il ne supporte pas que des supposées « mauvaises herbes » envahissent ses rosiers. Rosie, sa fille, a pitié de ces herbes maltraitées et décide de les cultiver. Elle réalise un magnifique jardin où flore et faune s'harmonisent pour vivre ensemble. Un matin, Rosie découvre, à son grand désespoir, qu'une rose y a poussé, enlacée dans les autres plantes. Elle veut s'en débarrasser mais cette rose est si belle qu'elle envoûtera Horace quand il la découvrira !
Les illustrations sont réalisées dans un grand format qui éclatent dans des doubles pleines pages. Les couleurs sont franches et font rayonner la végétation. Les gros plans sur les visages des personnages ou sur leur jardin nous transportent au cœur de leur sentiments. Les yeux de Rosie pétillent de malice et c'est un régal !


Le Grand chien et moi de Roxane Lumeret aux éditions Albin Michel.
Luchien vit au chenil et rêve d'être adopté par le Grand Chien qu'il voit passer derrière la clôture. Il vante ses qualités dans une lettre qu'il lui envoie. Mais il doute et s'angoisse : qui est vraiment ce Grand Chien ? Réussira-t-il à se faire accepter ? Pourra-t-il quitter ses amis facilement ?...
L'histoire est racontée par Luchien avec des illustrations de couleurs très vives et tranchées, attirantes. Le dessin, dans une ligne claire et soignée montrent des paysages fantasmagoriques. On y voit un rocher en forme de visage, un soleil qui fume la pipe ou qui dégouline... Les proportions ne sont pas toujours respectées, un pigeon peut être aussi gros qu'un chat, une belette aussi grosse qu'un faon. Le malaise qui peut s'installer est contrebalancé par la douceur du trait et le propos écrit en bandeau sous les images, dans une jolie écriture cursive.
Ainsi, la peur, la différence, l'amitié sont racontées dans cet album de façon surprenante et singulière, et d'ailleurs, peut-être est-ce ainsi que les chiens voient le monde ?!


Nous avons rendez-vous de Marie Dorléans aux éditions Seuil jeunesse.
Je suis ravie par l'atmosphère de cette histoire. On entre dans un grand format bleu magique et apaisant. Est écrite en grande lettre, une invitation en pointillés blancs pour dire comme ce rendez-vous est important. Et puis c'est la douce chaleur d'une chambre d'enfant dans une pénombre rassurante où le rai de lumière qui apparaît annonce avec précaution ce fameux rendez-vous...
S’ensuit dans le calme la préparation du départ, encore dans le clair-obscur chaleureux de la nuit. C'est une famille, deux parents, deux enfants, qui partent ainsi, sac sur le dos, à travers la campagne devinant, par la présence ou non de la lumière, ceux qui dorment encore et ceux qui sont actifs... Même en traversant les bois l'obscurité n’inquiète pas trop, le faisceau de la lampe torche et la complicité de tous aidant.
Je pourrai continuer de décrire ainsi chaque moment magnifique de l'album tellement je me régale des ces illustrations riches de leur simplicité. Mais ce serait dévoiler le splendide final de l'histoire. Ne manquez pas ce sensationnel rendez-vous ! Pour moi, la vraie merveille de cette sélection.


Merci de Didier Lévy et Laurent Corvaisier aux éditions Sarbacane.
Ce sont des auteurs confirmés qui nous présentent un album remarquable tant par ses illustrations que par son texte.
Laurent Corvaisier aborde les doubles pages du livre comme ses tableaux, avec des couleurs variées et harmonieuses pour des formes dansantes. Pas de contour noir cette fois-ci, l'artiste installe ses sujets en se servant du fond blanc. Parfois pleine page ou encadrées par le blanc du papier, toutes ses images montrent le personnage de l'histoire actif ou contemplatif, se remplissant de vie. L'ambiance gagne en légèreté et c'est une bonne chose car le don d'organe, thème du livre, est un sujet sérieux.
Didier Lévy met en scène une jeune fille qui raconte sa renaissance grâce à la greffe de cœur dont elle a pu bénéficier. À chaque jour nouveau, une pensée va à cette personne anonyme qui par sa mort lui a redonné vie. L'émotion est intense mais les phrases écrites sont d'un tel optimisme que le regard qu'elle porte maintenant sur la vie nous transmet sa force et son bonheur. Tout ça renforcé par des textes imprimés à chaque page de différentes couleurs. Un album essentiel.

et DES DESSINS :

Merci aux enfants pour leur écoute et leur dessins

cliquez sur la photo pour voir les autres créations

Aucun commentaire:

Publier un commentaire