mardi 21 mai 2019

Sélection pour le prix de l'illustration 2019

Train de nuit
Louis Alloing
Texte de Rodolphe
ABC Mélody, 2018

Pour les vacances de Noël, Marie et son papa ont pris le train pour aller chez Grand-Mère. Marie aime le train. Celui qui traverse le pays…
Aujourd’hui il a neigé et la campagne est toute blanche. Mais voilà que le train s’arrête près d’une forêt. Marie, curieuse, s’aventure dehors avec la complicité du contrôleur. Elle va rencontrer une bande de lutins malicieux, visiter leur village et même sauver une des leurs, coincée dans un arbre. De retour dans le train, elle raconte cette incroyable aventure à son père qui ne la croit pas ! Et si tout ceci n’était qu’un rêve ?
Dans un style graphique mêlant vintage et bande dessinée, Louis Alloing met magnifiquement en scène cette histoire où l’imagination et la féerie de l’enfance se retrouvent confrontées au pragmatisme des adultes. En laissant la fin ouverte, Rodolphe laisse le lecteur choisir son camp.

Quelques mots sur l'illustrateur Louis Alloing :
Louis Alloing est né en 1955 à Rabat (Maroc). Il vit en région parisienne.
Après des études d’arts graphiques à Marseille et Paris, il commence sa vie professionnelle dans la publicité, où il devient directeur artistique. En 1990, il se réoriente et se consacre au dessin de bande dessinée et à l’illustration d’ouvrages pour enfants, et débute sa nouvelle carrière dans les publications du groupe Bayard. Il a notamment à son actif les huit tomes de la série Les Aventures des Moineaux, sur scénario de Rodolphe. En 2005, il sort du cadre spécialisé des ouvrages pour la jeunesse avec la publication de Dans la secte pour La boîte à bulles scénarisé par Pierre Henri, traité en bichromie, ce roman graphique reçoit un bon accueil critique. Il dessine également depuis 2006 les derniers tomes de la série Marion Duval, créée par Yvan Pommaux (Bayard).

Du même illustrateur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Les aventures des Moineaux, texte de Rodolphe, Bayard (BDJ ROD M1)
- Mystères dans les Highlands, texte d'Alain Surget, ABC Melody (J SUR M1)
- Plume le pirate, texte de Paul Thiès, Flammarion (J THI PL)


Nous avons rendez-vous
Marie Dorléans
Seuil Jeunesse, 2018

Une nuit, deux enfants sont réveillés par leurs parents : « Nous avons rendez-vous » leur chuchote leur maman. Mais où vont-ils ainsi, à travers la nuit ? Après avoir quitté la maison, la famille traverse des paysages baignés par la nuit, réinventés par la lumière des fenêtres, du train qui passe, de la lune qui brille, de la lampe torche, de la voie lactée.
Des images d'une grande force qui emmènent le lecteur dans un voyage au cœur de la nuit jusqu'au lever du Soleil.


Quelques mots sur l'illustratrice Marie Dorléans :
Marie Dorléans est auteur et illustratrice. Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, elle a publié des livres pour enfants aux éditions du Baron Perché, des Braques, chez Sarbacane et au Seuil jeunesse.
Dans ses albums, elle pose un regard particulier sur le monde et le quotidien, à mi-chemin entre absurde et fantaisie. D'une illustration fine aux traits pointus, avec des personnages aux mines expressives, elle raconte des histoires étranges où les bizarreries font semblant d’être des vérités, où les héros ne sont ni beaux ni costauds, pourvu qu’ils fassent sourire.

De la même illustratrice dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Comment élever un Raymond, texte d'Agnès de Lestrade, Sarbacane (A Les)
- On dirait que..., Le baron perché (A Dor)
- Mon voisin, raconté par Guillaume Gallienne (A Dor, livre CD)


Le grand chien et moi
Roxane Lumeret
Albin Michel-Jeunesse (Trapèze), 2018
Réserver le livre dans les bibliothèque de Rueil-Malmaison

Luchien est un chien jaune et orphelin. Abandonné au chenil à sa naissance, il vit au milieu d’autres créatures : chiens bigarrés, souris, rossignol… Il s’ennuie un peu et regarde passer les têtes, de l’autre côté du haut mur.
Un jour, Luchien s’éprend d’un « grand chien » et rêve aussitôt d’en être adopté. La lettre qu’il lui écrit sera suivie d’une réponse et donnera naissance à une grande amitié, qui changera pour toujours la vie du chenil.
Un conte tendre et atypique, d’une infinie fantaisie.

Quelques mots sur l'illustratrice Roxane Lumeret :
Née en 1988 à Strasbourg, Roxane Lumeret a étudié aux Arts Décoratifs de Strasbourg dans l’atelier d’illustration.
Depuis 2011, elle se consacre au dessin, à la bande dessinée, au livre pour enfant. Elle illustre ses premiers ouvrages jeunesse pour les Éditions Actes Sud, puis ses albums en tant qu’auteur-illustratrice aux Éditions Albin Michel, ainsi qu’une bande dessinée aux éditions Les Requins Marteaux.
Suivez son actualité sur son site et sur son Instagram.

De la même illustratrice dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Il était une fois un princesse et une petite fille, Albien Michel-Jeunesse (A Lum)


A travers
Tom Haugomat
Thierry Magnier, 2018
Réserver le livre dans les bibliothèque de Rueil-Malmaison

À travers suit la trajectoire d’un homme au destin singulier, qui chérit le rêve de devenir astronaute. De sa naissance à sa mort, toutes les grandes étapes de sa vie sont évoquées.
Le principe du livre repose sur un jeu de regards entre ce que vit le personnage et ce qu’il voit, toujours à travers un prisme particulier (le trou de la serrure, une loupe, une fenêtre, un écran, etc.).
Un livre graphique à la beauté éblouissante.

Quelques mots sur l'illustrateur Tom Haugomat :
Né dans la grisaille parisienne en 1985, Tom Haugomat s'est vite intéressé au dessin et à son potentiel narratif. Après une année d’études en histoire de l’art et archéologie, il s’oriente vers une préparation artistique.
C’est à l’école des Gobelins en section “Conception et réalisation de films d’animation” qu'il se découvre une passion pour l’image en mouvement. Il y rencontre Bruno Mangyoku, un jeune dessinateur avec qui la conception des projet de court-métrage Jean-François (Arte, 2010) et Nuisible (Arte, 2013) se fait naturellement.  En 2012, il se lance dans l'illustration avec Marche ou Rêve, un livre pour enfant aux éditions CMDE.
Tom a aujourd'hui adopté un style minimaliste et délicat, travaillant avec peu de couleurs et des réserves de blanc qui laissent respirer ses sujets. Il continue la réalisation de films d’animation et entretient sa carrière d’illustrateur, où il officie pêle-mêle dans la presse et l’édition pour enfant.
Suivez son actualité sur son Instagram.

Du même illustrateur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
Frères d'exil, texte de Kochka, Flammarion (J KOC)


Merci
Laurent Corvaisier
Texte de Didier Lévy
Sarbacane, 2018

Une petite fille écrit à celui ou celle qui lui a donné son cœur – au sens propre.
Grâce à lui, elle peut aujourd’hui à nouveau courir, nager, danser, faire du vélo, mais aussi être amoureuse, rêver, espérer : vivre, tout simplement. Elle imagine son donneur, se raconte que c’est un garçon, même si elle n’en sait rien, puisque le don est anonyme. Elle ressent sa présence autour d’elle, et pas seulement dans sa poitrine, lui parle de son bonheur d’être en vie. Elle le lui fait partager : car elle en est certaine, ce bonheur, il le ressent lui aussi. Et cette vie nouvelle de la fillette prolonge la vie de son donneur, ainsi pas tout à fait finie.
Une lettre pour dire merci, belle et sans pathos, à hauteur d’enfant, et qui touche au cœur, forcément.

Quelques mots sur l'illustrateur Laurent Corvaisier :
Laurent Corvaisier est né le 14 juillet 1964 au Havre.
Après son diplôme des Arts-Déco de Paris, où il enseigne depuis 1995, il devient illustrateur pour la jeunesse (Rue du monde, Didier, Gallimard, Hachette, Grasset, Actes Sud, Albin Michel, Nathan, Le Seuil, Sarbacane…) et la presse (Libération, Le Monde, Télérama, Terres lointaines...).
Parallèlement, il peint – partout, sur tout, tout le temps. Il expose régulièrement en France et à l’étranger.
Suivez son actualité sur son blog ou son Instagram.

Du même illustrateur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Je suis un humain qui peint, texte d'Alain Serres, Rue du Monde (759.06 COR)
- La grotte des djinns, texte de Catherine Gendrin, Rue du Monde (C GRO PL)
- Comment Pok l'oiseau inventa les couleurs, texte d'Alain Serres, Rue du Monde (A Ser)


Rosie Pink
Lisa Zordan
Texte de Didier Lévy
Sarbacane, 2018

Devant son impeccable manoir, l’impeccable Horace Pink fait pousser des roses. Toutes parfaitement alignées. Toutes les plus belles qui soient. Du monde entier, on vient les admirer.
Pourtant, Rosie, la fille d’Horace, ne comprend pas pourquoi son père arrache avec tant d’obstination les mauvaises herbes. Elle décide de les cultiver, à sa façon… dans sa chambre d’abord, puis dans un recoin du parc. Ce sera son Paradis des mauvaises herbes.
Mais un jour, Rosie découvre une rose parmi ses herbes folles. Quoi ! Son père aurait planté ses affreuses roses dans son Paradis ? Et le lendemain, c’est pire : tout une forêt de roses sauvages et échevelées a poussé là. Quel est donc ce mystère ?
Une histoire qui nous fait aimer la folle poussée des mauvaises herbes et la beauté des jardins sauvages. Une illustration florale qui nous plonge dans les belles couleurs printanières.

Quelques mots sur l'illustratrice Lisa Zordan :
Lisa Zordan est née en 1987. Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, section Image imprimée, en 2012, elle a aussi étudié à la School of Visual Art de New York avant de s’orienter vers la bande dessinée.
En 2015, elle sort son premier roman graphique, Pieds nus dans les ronces, chez Michel Lagarde. Depuis, elle répartit son temps entre illustrations pour la presse (Elle, L’Obs, revue XXI… ) et créations pour l’édition jeunesse.
En 2017 elle intègre l'agence d'illustrateurs Costumes 3 pièces.
Suivez son actualité sur son site ou son Instagram.


Big Bang Pop !
Claire Cantais
Atelier du poisson soluble, 2018

Imagier et tout premier livre d’Histoire.
Par la mise en parallèle des deux naissances, celle de l’univers et celle du nouveau-né auquel elle s’adresse, Claire Cantais relie habilement la destinée individuelle de son lecteur, au monde, au cosmos.
Magnifique message de bienvenue !



Quelques mots sur l'illustratrice Claire Cantais :
Claire Cantais est diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.
À force de côtoyer le monde étrange de ses enfants, elle s’est dit, allez, plongeons-y gaiement, et, armée de ciseaux et de colle, elle se recrée un univers décalé et rigolo, où il n’est pas rare de croiser une girafe déguisée en reine d’Angleterre (à moins que ce ne soit le contraire).
Suivez son actualité sur son site.

De la même illustratrice dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- Les bruits chez qui j'habite, texte de Séverine Vidal, L'edune (A Can)
- On n'est pas au centre du monde, texte de Jean-Loïc Le Quellec, La ville brûle (305.8 CAN)
- Je ne m'appelle pas Bernard !, Atelier du poisson soluble (BB Can)


New-York le jour et la nuit
Aurélie Pollet et Vincent Bergier
L'agrume, 2017

Prêts pour le décollage ? Nous allons à… New York City ! Une ville incroyable, surtout la nuit où tout devient possible : une fusée qui décolle, une soucoupe volante qui atterrit, un super-héros qui vole au-dessus des gratte-ciel, des personnages fantastiques qui déambulent dans les rues : King Kong, Superman ou Dark Vador…
Pour retrouver la lumière rassurante de la journée et la réalité de la ville, il suffit de soulever le calque qui recouvre les images. Et ce qu’on avait pris pour une soucoupe volante se révèle être le musée Guggenheim, King Kong un arbre de Central Park, Dark Vador la statue de la liberté…
Une déambulation rythmée et insolite dans les différents quartiers de la ville qui ravira les enfants. New York est décidément « la ville qui ne dort jamais » !

Quelques mots sur l'illustratrice Aurélie Pollet :
Aurélie Pollet, auteure de livre pour enfant et de bande dessinée, est aussi réalisatrice de films d’animation. Elle réalise actuellement pour Arte Creative une série de films d'animation documentaire sur le thème de l’espionnage international intitulé Les espionnes racontent. Elle a réalisé en 2016 une série pour Arte Creative également sur les romans culte, Culte, lecteurs sous influence.
Entre la création de projet et les films d’animation, elle réalise des illustrations pour la presse et assure la direction artistique du projet The Parisianer.
Suivez son actualité sur son site ou son Instagram.

Quelques mots sur l'illustrateur Vincent Bergier :
Après une licence d'Arts plastiques et un diplôme d' illustration à L'École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, il vit et travaille à Paris où il collabore régulièrement avec la presse (Le monde, Télérama, Topo...) et illustre des livres jeunesse chez Le Seuil, La Martinière, Actes-Sud, Nathan, Bayard, Flammarion, l’Agrume… Il est également l'auteur d'un album de bande-dessiné, Les rois du pétrole, publié par Les Editions de la Pastèque au Canada. 
Il participe également à des expositions, par exemple à la Slow Galerie à Paris. Il a aussi une activité musicale dans son groupe The Box et sort des disques vinyles sur des labels français et américains, pour lesquels il dessine parfois la pochette.
Suivez son actualité sur son site.

Du même illustrateur dans les bibliothèques de Rueil-Malmaison :
- 50 réponses pour éviter de tout confondre, De la Martinière jeunesse (034 COR)
- Allô, héros super ?, texte de Gwendoline Raisson (J RAI PL)
- Au commencement, texte d'Henri Meunier, Seuil jeunesse (500 PL)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire