mercredi 13 juin 2018

Les trois mots de Flore Vesco, lauréate du Prix Gavroche 2018

Chers lecteurs, 

J’adore les mots, vous le savez. Mais pour une fois, je vais me rationner. Et pour ce petit discours de remerciement, je vais me limiter à trois mots seulement. 

Mot n°1 : BRAVO !
Bravo à vous qui avez joué le jeu et lu tous les romans de la sélection. Bravo pour votre engagement dans ce Prix Gavroche, votre rigueur, votre intérêt. 

Mot n°2 : MERCI !
Merci d’avoir voté pour moi, je suis très touchée que les aventures de mon Louis Pasteur vous aient plu. Merci également à tous les lecteurs que j’ai eu la chance de rencontrer en mars, c’était un tel plaisir d’échanger avec vous ! Et si vous le pouvez, chers lecteurs, profitez-en pour remercier les bibliothécaires et les professeurs qui vous ont accompagnés pendant cette année pour participer à ce prix, ils le méritent eux aussi ! 

Mot n°3 : A BIENTÔT ! (oui, bon, je sais, ça compte pour deux mots. Ça va, hein, on va pas pinailler !) 
A bientôt au détour de nouvelles pages, car j’espère que vous ne comptez pas vous arrêter en si bon chemin, et que vous continuerez à découvrir plein d’autres histoires palpitantes, dans le cadre de prix littéraires, ou au gré de vos envies. 

Et voilà ! 
Comme vous le voyez, j’ai fait de gros efforts, je n’ajouterai pas plein d’autres beaux mots scientifiques et compliqués, comme je les adore... Je ne vous dirai donc pas que recevoir ce prix a stimulé mes nerfs vasomoteurs du grand sympathique, chatouillé agréablement mon système limbique, et encouragé mes vésicules présynaptiques à libérer de grandes quantités d’endorphine. Non. J’ai décidé de faire simple et court, c’est mieux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire